Ce site utilise des cookies pour l'analyse de trafic et l'affichage des boutons des réseaux sociaux. Pour de plus amples informations rendez-vous sur cette page.
{{ ctx.nhits | number }} record

{{ ctx.nhits | number }} record

Active filters

Aucun filtre actif.

Filters

Aide à projet arts de la rue et arts du cirque 2013

Le jeu de données concerne les aides accordées en 2013 dans le cadre de l'aide à projet arts de la rue et arts du cirque. 

Bénéficiaires 

Peuvent être bénéficiaires de cette aide régionale les acteurs du champ des arts de la rue et du cirque et agissant pour le développement de la création, de la production et de la diffusion des œuvres dans l’espace public : compagnies, collectif d’artistes, opérateurs, lieux dirigés par une équipe artistique, structures organisatrices de temps forts ou événements.

Conditions d’éligibilité 

Les projets pouvant être éligibles à l’aide régionale sont :

- des projets de création ou de reprise artistique dans l’espace public intégrant le contexte environnant dont les projets in situ ; présentés par des structures professionnelles de création (compagnies et opérateurs) ayant déjà créé et diffusé au moins un spectacle au titre de ce champ artistique. Sont également concernés les projets de création portés par les équipes artistiques ayant fait le choix de l’itinérance sous chapiteau et diffusant ainsi leur spectacle au cœur de la cité et au plus près de ses habitants. La Région sera attentive aux projets relevant de l’émergence artistique afin d’accompagner la création de demain et de faciliter la rencontre de ces artistes avec les publics.

ou

- des projets ou évènements hors festivals et hors fêtes de ville se déroulant sur le territoire francilien mettant en valeur les arts de la rue et/ou les arts du cirque, la diffusion dans l’espace public et l’émergence artistique. Une priorité sera donnée aux projets qui se déroulent sur des territoires où ces champs artistiques sont moins présents. Les projets doivent proposer des actions spécifiques en direction des franciliens afin de créer les conditions de la rencontre entre les artistes et les publics.

Le rayonnement régional n’est pas ici un critère d’éligibilité contrairement à l’aide aux manifestations culturelles. Par ailleurs, la prise en compte de la relation aux publics est une donnée essentielle qui doit apparaître dans la mise en œuvre de ces projets. 

Ces projets peuvent être, par exemple :

- un temps fort autour de la découverte des arts de la rue et/ou des arts du cirque hors festivals et hors fêtes de ville

- l’ouverture pour la première fois d’une saison aux arts de la rue avec une suite de rendez-vous permettant aux publics de découvrir les arts de la rue et de la piste dans l’espace public.

Dans les deux cas, il s’agit d’accompagner des initiatives nouvelles ne relevant pas d’une temporalité fixe et annuelle et de soutenir la prise de risque de l’organisateur qu’il s’agisse d’un opérateur, d’un lieu de diffusion (théâtre, centre culturel) ou d’une collectivité locale.

Nature et modalités de l’aide 

L’aide régionale accompagne des projets spécifiques délimités dans le temps et peut être renouvelée. Cette aide n’est pas cumulable avec l’aide aux réseaux. Une priorité est donnée aux projets dont les porteurs ne sont déjà pas soutenus par la Région. Une même structure peut recevoir une aide au titre de chacun de ces deux dispositifs dès lors que tout projet subventionné au titre de l’un ou de l’autre des dispositifs aura été achevé.

Critères d’attribution 

- La nature, les objectifs, le contenu et la singularité du projet artistique 

- La cohérence du budget et la viabilité du projet 

- La diversité et la pertinence des partenariats engagés 

- Le respect des législations en vigueur et de la rémunération des artistes dans le cadre des minima prévus dans les accords professionnels 

- Une priorité est donnée aux projets qui s’inscrivent dans une démarche vertueuse sur les plans social, environnemental et énergétique, de la lutte contre le réchauffement climatique, de la protection de la biodiversité et plus largement sur le plan environnemental.

Dépenses éligibles et modalités de financement

Sont éligibles les dépenses imputables au développement des projets visés à l’alinéa 3.Dans le cas de projet sous chapiteau ou structure mobile fermée et ouverte, les dépenses relatives à l’installation (montage, démontage) sont prises en compte.

Le soutien régional est plafonné à 50% maximum de la dépense subventionnable HT dans un plafond maximum de subvention fixé à 40 000€.