Ce site utilise des cookies pour l'analyse de trafic et l'affichage des boutons des réseaux sociaux. Pour de plus amples informations rendez-vous sur cette page.
{{ ctx.nhits | number }} record

{{ ctx.nhits | number }} record

Active filters

Aucun filtre actif.

Filters

Aide à projet « Musiques actuelles et amplifiées » 2011-2014

Le jeu de données concerne le dispositif mis en œuvre en 2011 par la Région pour soutenir l’émergence, la création et la prise de risque artistique dans le domaine des musiques actuelles et amplifiées. 

A travers cette aide, la Région souhaite soutenir la diversité des esthétiques de l’offre musicale régionale, soutenir l’émergence, la création et la prise de risque artistique, mais aussi l’élargissement de la diffusion des artistes et la circulation des publics à l’échelle régionale. Cette aide peut dans certains cas aider à la mobilité des artistes pour présenter des productions franciliennes dans d’autres régions de France.

Informations complémentaires sur le dispositif :

Bénéficiaires

- Scènes généralistes investies dans un projet de diffusion des musiques actuelles.

- Lieux spécialement dédiés aux musiques actuelles. 

- Structures organisatrices d’événements. 

- Collectivités territoriales qui développent une politique culturelle en faveur des musiques actuelles. 

Conditions d’éligibilité 

1- Manifestations (hors festivals) organisées sur le territoire francilien. 

- Priorité est donnée aux projets se déroulant sur des territoires où les scènes de musiques actuelles sont moins présentes, et aux artistes signés par des labels indépendants dont 30 % au plus du capital social sont détenus directement/indirectement par une multinationale du disque.

- Projets devant proposer des actions spécifiques de rencontres entre les publics franciliens et les artistes : temps fort autour de la découverte d’une esthétique particulière, présentation sur scène des artistes d’un label indépendant, collaboration artistique entre différents lieux. 

2- Projets favorisant la mobilité des artistes franciliens émergents sur et hors de l’Île-de-France.

- 5 dates minimum doivent être organisées, dans différentes communes et départements pour un même concert. 

- Priorité est donnée aux projets d’artistes signés par des labels indépendants franciliens dont 30 % au plus du capital social sont détenus directement/indirectement par une multinationale du disque, ainsi qu’aux artistes autoproduits. 

Nature et modalités de l’aide 

Taux maximum de 50 % de la dépense subventionnable HT, dans la limite de 40 000 €.