Ce site utilise des cookies pour l'analyse de trafic et l'affichage des boutons des réseaux sociaux. Pour de plus amples informations rendez-vous sur cette page.
{{ ctx.nhits | number }} record

{{ ctx.nhits | number }} record

Active filters

Aucun filtre actif.

Filters

Aide aux festivals de musiques actuelles et amplifiées 2011-2014

Le jeu de données concerne les aides accordées depuis 2011 dans le cadre de l'aide aux festivals de musiques actuelles et amplifiées.

Bénéficiaires

- Scènes généralistes investies dans un projet de diffusion des musiques actuelles. 

- Lieux spécialement dédiés aux musiques actuelles. 

- Structures organisatrices de festivals. 

- Collectivités territoriales qui développent une politique culturelle en faveur des musiques actuelles.

Conditions d’éligibilité

Les bénéficiaires doivent respecter l’ensemble des critères suivants : 

- prendre en compte les contraintes liées à l’aménagement du territoire en rapport avec la plus ou moins grande diversité de l’offre proposée aux habitants ; 

- disposer de partenariats avérés, publics ou privés ; 

- présenter une/plusieurs création(s) originales, d’artistes en résidence ou non, dans leur programmation ;

- développer des actions visant à l’appropriation par les publics et les populations des contenus ; 

- jouer un rôle structurant dans le domaine culturel sur leur territoire ; 

- limiter l’empreinte écologique du festival ; 

- proposer une politique tarifaire favorisant l’accessibilité de tous les publics, en particulier des jeunes de moins de 26 ans, notamment lycéens et apprentis, et des demandeurs d’emploi. 

- enfin, les festivals doivent donner lieu à des éditions régulières.

Nature et modalité de l’aide 

- Taux maximum de 30 % HT du coût du projet, dans la limite de 50 000 €. 

- Pour les manifestations bénéficiant d’au moins deux partenaires publics autres que la Région : taux maximum de 20 % HT du coût du projet, dans la limite de 100 000 €. 

Attention : aide non cumulable avec celles attribuées au titre du dispositif régional de la Permanence artistique et culturelle (PAC) et au titre des aides aux manifestations.