Ce site utilise des cookies pour l'analyse de trafic et l'affichage des boutons des réseaux sociaux. Pour de plus amples informations rendez-vous sur cette page.
{{ ctx.nhits | number }} record

{{ ctx.nhits | number }} record

Active filters

Aucun filtre actif.

Filters

Fonds de soutien aux industries techniques cinématographiques et audiovisuelles (2001-2014)

Créé en 2001, le Fonds de soutien aux industries techniques cinématographiques et audiovisuelles de la Région Ile-de-France est destiné à accorder aux productions françaises et étrangères une aide financière sous condition d’utilisation suffisante des industries techniques franciliennes. 

Il atteint 14 millions d’euros et a permis depuis sa création d’aider plus de 565 œuvres, pour un montant total de 135.6 millions d’euros.


La Région entend préserver la diversité de création, et lutter pour la relocalisation du tournage et de la fabrication des productions en Île-de-France.

Objectifs de l'aide

  • Préserver la diversité de création, et lutter pour la relocalisation du tournage et de la fabrication des productions en Île-de-France, par une aide remboursable.

Bénéficiaires

  • Sociétés de production cinématographiques et audiovisuelles.

Critères d'éligibilité

Localisation en Île-de-France :

  • d’au moins 50% du tournage (et un minimum de 20 jours);
  • d’au moins 80% des dépenses de décors et costumes (pour les fictions), de moyens techniques, de montage/sonorisation, de laboratoire/postproduction.

Soutien à la formation via le recrutement de stagiaires et respect du droit du travail.

Durées des œuvres :

  • Œuvres cinématographiques d’au moins 60 minutes;
  • Œuvres audiovisuelles unitaires d’au moins 60 minutes, séries d’épisodes d’au moins 26 minutes et d’au moins 5 minutes pour les épisodes de séries d’animation.

Nature et modalités de l’aide

Aide financière remboursable en cas de succès de l’œuvre, versement sur présentation de factures acquittées :

  • Long-métrage de fiction ou d’animation: 56.0000€ maximum;
  • Œuvre tv de fiction ou d’animation : 400.000€ maximum;
  • Documentaire de création : 90.000€ maximum